Ostéopathie pour Nourrissons

La grossesse et l’accouchement sont des moments uniques aussi bien pour la maman que pour le nourrisson.

Lors de la grossesse, le fœtus doit se développer dans le ventre de la maman et subit donc les contraintes internes qui peuvent créer des tensions intra-utérines.

L’accouchement est le premier traumatisme de la vie. Lors de cet évènement, le corps de l’enfant subit de nombreuses pressions dues aux contractions et au passage dans le bassin, notamment au niveau du crâne (dont les os se chevauchent au niveau du détroit inférieur du bassin). De plus, l’utilisation d’outils tels que les forceps ou la ventouse entraine une compression supplémentaire sur le crâne du nourrisson.

L’ensemble de ces contraintes entraînent des tensions crâniennes, souvent invisibles (80% des nouveau-nés) ainsi qu’au niveau du reste du corps. Ceci pouvant provoquer de nombreux troubles fonctionnels, après la naissance, tels que :

  • Troubles digestifs: coliques, régurgitations, vomissements, …
  • Asymétrie de la tête: tête plate ou plagiocéphalie, front plat ou bombé, …
  • Tensions musculaires: torticolis, difficultés à tourner la tête d’un côté ou de l’autre, …
  • Troubles ORL à répétition : bronchite, rhinite, otite, trouble de la succion…
  • Autres signes: agitation, trouble du sommeil, pleurs, …

Les bébés, étant nés par césarienne, peuvent également être sujets à ces troubles à cause des contraintes de la vie utérine.

C’est pour ces raisons qu’il est nécessaire, après la naissance, de faire une visite de contrôle chez l’ostéopathe pour que votre enfant puisse évoluer et grandir dans les meilleures conditions.

Attention, cependant, une prise en charge ostéopathique ne remplace en aucun cas un suivi médical pédiatrique ou par tout autre spécialiste dont il aurait besoin.

Les techniques utilisées sur les nourrissons sont, bien entendu, douces et adaptées à l’âge et au développement.

Pensez à amener le carnet de santé et doudou, tétine, … pour le confort de votre enfant.

N.B. : Selon la législation en vigueur, pour le nourrisson de moins de 6 mois, il est nécessaire de présenter à votre ostéopathe un certificat médical attestant de l’absence de contre-indication médicale à l’ostéopathie.